Le blog

Bienvenue dans la gazette de la Tribu ! Ressources, conseils pratiques, débriefing des événements organisés par P.Factory, interviews d’entrepreneurs… on parie que vous trouverez votre bonheur !

News P.Factory

P.Factory débloque une enveloppe de 200 000€ pour soutenir ses startups

mer. 29 Avr 2020

Depuis le 16 mars, notre obsession quotidienne est de savoir comment aider au mieux les entreprises accompagnées par P.Factory, notamment en anticipant la suite des événements.

La crise actuelle est sans aucun doute plus profonde et plus large que celle liée à l’explosion de la « bulle internet » en 2000 et à la crise financière de 2008 que nous avons connues en tant qu’entrepreneurs. Néanmoins, nous avons acquis beaucoup de réflexes lors de ces crises, qu’il nous revient de partager avec les entrepreneurs que nous accompagnons. Avec le coronavirus, de vieux dictons qui constituaient nos boussoles dans ces épreuves ont ressurgi dans nos mémoires : « Cash is king », « Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort », « De toute contrainte nait des opportunités ».

 

Les startups au coeur de la crise

Certaines startups se sont retrouvées au cœur de la crise, à devoir faire face à une demande accrue de la part de clients qu’elles éprouvaient des difficultés à convaincre de l’intérêt de leurs produits quelques semaines plus tôt : c’est évidemment le cas d’Hellocare, submergée de demandes de professionnels de santé souhaitant s’équiper instantanément de solutions de téléconsultation et dont nous avons renforcé l’équipe. Egalement d’Exolis, qui assure le suivi des patients pour les hôpitaux. De Minut’ Pass dont la solution de prise de rendez-vous va être essentielle pour la reprise de l’activité. De Garder mes enfants, qui a connu une activité équivalente à celle d’une rentrée scolaire. De Data Solutions qui permet aux industriels et à la grande distribution de piloter les stocks et de limiter les pénuries. Ou de Qualizy qui offre aux professionnels de la restauration une solution qui va s’avérer essentielle lors de la réouverture des restaurants. Mais aussi Ouikan, plateforme collaborative de courses entre particuliers, qui permet de mutualiser les courses et ainsi réduire les déplacements en magasin.

Accompagner les entrepreneurs dans la crise

Aider les startups à y voir plus clair

Mais pour un grand nombre de startups, la crise est source d’inquiétudes. Une fois la protection des équipes prise en compte, la priorité nous a semblé être de préserver le cash et l’intégrité des équipes. A partir du 16 mars, les entrepreneurs ont été noyés par des mesures d’aides aussi nombreuses que bienvenues, mais qui évoluaient chaque jour et avec parfois des informations contradictoires. Nous avons donc préparé un « Kit de survie », véritable mode d’emploi de ces mesures, pour les aider à y voir plus clair et à dérouler une méthodologie de mise en place. Après avoir échangé avec les startups que nous accompagnons, collectivement et individuellement, nous avons décidé de rendre ce guide disponible pour tous. Les mesures évoluant, nous continuons à le mettre à jour chaque semaine.

Kit survie startup covid-19

Accompagner de manière individualisée

Puis nous sommes rentrés dans une phase plus individualisée, dans laquelle il est apparu que chaque startup était un cas particulier. Avec notamment un vrai sujet sur le Prêt Garanti par l’Etat, que certaines startups n’arrivaient pas à activer, pour différentes raisons : parfois simplement parce que leur conseiller bancaire croulait sous les demandes (les banques ont reçu autant de demandes de prêts en trois semaines qu’en un an habituellement), parfois pour des raisons plus complexes de critères non remplis. Nous avons alors travaillé avec les startups, les banques et BPI France pour trouver des solutions.

Ce faisant, il nous est apparu que certaines startups allaient être réellement handicapées par un manque de fonds propres. En effet :

Les banques étudient avec attention les demandes de prêts mais restent souveraines dans leur décision d’accorder ces prêts et d’en fixer le montant. Parmi leurs critères d’appréciation figurent notamment l’apport de financements complémentaires et le niveau des fonds propres.

Un certain nombre de startups n’ont accès ni au PGE, ni au PGE-SI proposé par BPI France, car elles sont qualifiées « d’entreprises en difficulté » au sens de la réglementation européenne. C’est à dire dont les fonds propres sont devenus inférieurs à la moitié du capital social. C’est souvent le cas de celles qui étaient en cours de préparation d’une levée de fonds, devenue très hypothétique dans le contexte du Covid-19.

 

P.Factory débloque une enveloppe de 200 000€ pour soutenir ses startups

C’est la raison pour laquelle, grâce au soutien de ses actionnaires, 60 entrepreneurs régionaux, la Caisse d’Epargne CEPAC et la Banque des Territoires, P.Factory a décidé de débloquer une enveloppe de 200 000€ pour participer au renforcement des fonds propres des startups à fort potentiel de croissance dont P.Factory est actionnaire et dont le Chiffre d’Affaires 2019 est supérieur à 100 000€.

L’investissement peut se faire sous forme de capital, d’obligations convertibles ou de BSA Air.

En participant ainsi au renforcement des fonds propres des startups, au-delà du million d’euros déjà investi, P.Factory aide ses startups accompagnées à préparer l’avenir.

 

Et après ? Préparer la reprise !

Nous allons maintenant rentrer dans une nouvelle phase, celle de la reprise. Nous l’espérons tous la plus rapide possible, mais il est probable qu’elle soit finalement plus lente qu’imaginée, plus saccadée, avec des stop-and-go. Elle va imposer des remises en cause, des bouleversements et toujours un pilotage à vue. La plupart des entreprises françaises auront vu leur endettement exploser : à court terme, cela les aura sauvées. Mais à plus long terme, rappelons nous qu’« un crédit vous engage et doit être remboursé » ! Même si des levées de fonds continuent d’être annoncées, probablement sur des closing finalisés avant le 16 mars, les investisseurs vont se faire rares. Adverses au risque, ils attendront de savoir qui sort renforcé de la crise pour investir dans les startups gagnantes.

C’est pourquoi, plus que jamais, le Chiffre d’Affaires et la rentabilité vont être nos priorités, même pour les startups. Nous le martelons depuis plusieurs années, et cela continuera d’être notre principal leitmotiv dans l’accompagnement des startups.

Si vous partagez ces convictions et que vous souhaitez rejoindre notre Tribu des startups, n’hésitez pas à nous contacter. Nous sommes fidèles au poste !

Télécharger le communiqué de presse 

Restez informés des prochaines dates

Inscription newsletter >
Ressources

Guide pratique - Financer sa startup dans la Région Sud

Vous recherchez des financements pour votre startup ? Alors ce guide est fait pour vous ! Subventions, prêts, capital... découvrez les différents dispositifs et financement proposés par les acteurs de la Région Sud !

Télécharger  >

Vous avez aime ? vous aimerez aussi :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *